Questions fréquentes

1

Quelle est la différence entre la micro-pigmentation, le maquillage permanent
et dermopigmentation ?

Tous ces termes correspondent au même procédé qui consiste à implanter des pigments naturels sous la peau, donc une coloration visible par transparence. Ce travail s’exécute, le plus souvent, à l’aide d’un appareil de haute technologie et d’une aiguille à usage unique. Elle permet de corriger des imperfections ou de rétablir l’harmonie du visage. La micro-pigmentation s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

2

L’acte de micro-pigmentation est-il douloureux ? Peut-il être totalement indolore ?

L’absence ou la présence de douleur lors de la réalisation d’un traitement de micro-pigmentation dépend essentiellement de la technique du praticien, de la sensibilité et du type de peau de chacun. Une peau peut ne pas réagir du tout, tandis qu’une autre peut picoter un peu.
Le niveau de douleur est similaire à celui ressenti lors d’une épilation des sourcils. Certaines personnes sont complètement détendues, tandis que d’autres trouvent cette sensation désagréable.
Vous ressentirez tout au plus des démangeaisons provoquées par la vibration du stylo de maquillage permanent. Le traitement de la zone des sourcils vers le milieu du visage peut donner à certaines personnes l’envie d’éternuer à cause du picotement le long des sinus.

3

Comment sera ma peau de la zone traitée par la micro-pigmentation,
juste après la procédure ?

Les gonflements de la peau sont rares. La peau est quelque peu tendue. Si votre peau présente un gonflement, celui-ci disparaîtra complètement au bout de quelques heures. Après un acte de micro-pigmentation, vous pouvez reprendre votre voiture sans problème pour rentrer chez vous et vous rendre au travail le lendemain.

4

Quand verrai-je le résultat final du traitement de micro-pigmentation ?

Vous pouvez compter environ trois semaines avant de découvrir le résultat final du traitement et sa couleur définitive. Au début, le maquillage permanent sera plus foncé et plus prononcé qu’il ne le sera au final. Il est très important que vous le sachiez. Faites confiance à l’expert du maquillage permanent. Faire appel à un spécialiste est de la plus haute importance. Attendez donc trois semaines le cœur apaisé.

Lors des premières heures, votre maquillage permanent peut même sembler déséquilibré. Ce phénomène survient car votre peau est plus tendue d’un côté que de l’autre. Elle se remettra en place d’elle-même. En outre, les retouches ne servent pas uniquement à reposer et à mieux fixer les pigments de couleur qui ont disparu, mais également à réaliser de petites corrections aux endroits nécessaires. C’est principalement le cas des lèvres : la perte des croûtes et des peaux donne l’impression que le pigment a disparu, mais il réapparaîtra généralement au bout d’une dizaine de jours. N’agissez pas trop rapidement.
Il est très rare que la pigmentation d’un traitement de maquillage permanent disparaisse totalement ou soit absorbée. Ce phénomène survient uniquement lorsque les soins et le traitement suivant la pose du maquillage permanent ne sont pas respectés, par exemple si vous faites du sport intensif, si vous prenez une douche ou un bain chaud/tiède, si vous faites du sauna, voire si vous prenez des antibiotiques.
Il est également difficile de réaliser un maquillage permanent à certaines périodes du cycle menstruel de la femme.

Notez que les retouches réalisées suite à un traitement de maquillage permanent ont pour objectif de parfaire le rendu et de garantir un résultat optimal.

Elles ne servent pas à corriger le maquillage permanent qui a disparu suite au non-respect des prescriptions liées aux soins et au traitement suivant l’acte de micro-pigmentation.

5

Pourquoi une retouche (voire plusieurs) sont nécessaires ?

Cela dépend d’une personne à l’autre, et d’une peau à l’autre. Il est impossible de poser un maquillage permanent sur le visage, l’aréole ou le cuir chevelu en une seule séance. Cela pourrait même être dangereux, car cela pourrait induire des réactions cutanées.
La pose idéale et professionnelle du maquillage permanent se fait progressivement.
Si la pose est forcée, vous pouvez être assuré(e) de ne pas être présentable et de beaucoup souffrir lors des premiers jours.

À cet égard, les techniques utilisées diffèrent totalement de celles employées pour la réalisation d’un tatouage. Le maquillage permanent se pose sur la partie supérieure du derme (pas l’épiderme, mais la partie intermédiaire de la peau) afin d’obtenir des résultats visiblement naturels. La majorité des vaisseaux lymphatiques se trouvent dans le derme.  
Ce système lymphatique tente de protéger la peau des corps étrangers en les repoussant et en les éliminant.
Les tatouages doivent être réalisés plus en profondeur afin d’obtenir un résultat satisfaisant. La peau du corps est également plus épaisse qu’au niveau du visage. Pour réaliser un tatouage, une plus grande quantité de pigments (plus en profondeur) doit être injectée dans la peau. Le système lymphatique a alors moins de chance d’éliminer les pigments de tatouage.

La lymphe agit également plus rapidement au niveau du visage que dans le reste du corps. La pose du maquillage permanent est donc un peu plus difficile que celle d’un tatouage où tout se passe dès la première injection. C’est pour cette raison que deux retouches sont nécessaires pour poser correctement le maquillage permanent.
Un spécialiste en micro-pigmentation réalisera toujours le traitement en trois étapes : tout d’abord la pose, puis un mois plus tard la première retouche, et encore un mois après la deuxième retouche.

Il est donc important de savoir que le prix englobe toutes ces étapes. Pour cette raison, le prix adéquat d’un traitement de maquillage permanent est plus cher, car le spécialiste doit prévoir environ trois heures complètes pour obtenir un résultat optimal.
Les pigments utilisés pour les tatouages sont également totalement différents des pigments employés dans le cadre d’un traitement de maquillage permanent. Les pigments pour tatouages ne peuvent pas être utilisés sur le visage. Ils sont de qualité inférieure et peuvent tourner au gris pétrole, voire au rouge. Cela explique le prix plus élevé des pigments de couleur utilisés pour le traitement de la micro-pigmentation en lui-même.
Deuxième raison pour laquelle un traitement ultérieur est nécessaire, l’obtention d’un résultat naturel qui ne contraste pas avec votre sourcil naturel, par exemple.
Le temps et le savoir-faire sont la clé pour réaliser l’ultime maquillage permanent.

6

Combien de temps le maquillage permanent tient-il ?

La tenue du maquillage permanent dépend :

• du type de peau de la personne
• de l’endroit où le maquillage permanent est posé : les sourcils, les paupières ou les lèvres, la pigmentation du cuir chevelu ou de l’aréole par exemple.
• de la façon dont la personne prend soin d’elle et / ou s’expose aux éléments naturels ayant une incidence sur la tenue du maquillage permanent, comme l’exposition aux rayons UVA / UVB ( Lumière du jour / Soleil ) mais également aux peelings ( le peeling est une technique de médecine esthétique destinée à régénérer la peau du visage), et de l’utilisation de maquillage traditionnel.

En moyenne, un traitement de micro-pigmentation tient 1,5 - 2 ans avant de commencer à s’estomper.

• Sourcils : 1 à 1,5 ans
• Paupières : 2 à 3 ans
• Lèvres : 2 ans
• Pigmentation de l’aréole : 3 à 5 ans
• Pigmentation du crâne : 3 à 5 ans

Les pigments s’estompent, car il s’agit de pigments de maquillage permanent et non de pigments de tatouage qui ne peuvent pas être utilisés sur la visage !
Pour protéger la tenue du maquillage permanent, il convient d’utiliser chaque jour une crème à indice de protection, et plus élevée durant la période estivale. Vous empecherez ainsi la couleur de votre maquillage permanent de s’estomper et protègerez votre peau de manière optimale.